Ne manquez pas de goûter les spécialités gastronomiques lors de votre voyage au Mexique

Balboa_20_bg_120603

Le Mexique est un pays qui dispose de nombreuses spécialités gastronomiques. Dans cet article, vous en apprendrez beaucoup plus.

Les antojitos mexicanos, des en-cas réputés au Mexique

Les antojitos mexicanos sont les traditionnels petits « amuse-bouches » consommés à n’importe quel moment de la journée, même en tant que plat principal. Vous pourrez en trouver à profusion d’une région à l’autre, généralement dans la cuisine de rue mexicaine où les bonnes odeurs vous titilleront en permanence. En effet, durant votre séjour au Mexique, vous allez vous régaler sur les marchés, dans les gargotes à tacos, dans les étals de rue, etc.

Les antojitos mexicanos sont souvent réalisés à partir d’une pâte à base de maïs, la masa. C’est l’ingrédient principal qui compose la tortilla de maïs, un pain plat et fin. Cette dernière est par exemple utilisée comme le pain de base des tacos, des taquitos, des burritos, des enchiladas, des quesadillas ou des tostadas. Il y a aussi les totopos, lorsque la tortilla de maïs est coupée en triangles, puis frite. Les antojitos mexicanos peuvent aussi être concocter en sandwich et en pâtisserie comme les tortas, le pambazo, le pastel de elote, les churros et la torta de cielo,

Quelques plats traditionnels mexicains

Si vous allez dans cette contrée de l’Amérique du Nord, vous trouverez des mets typiques et succulents comme le birria de Jalisco et la cochinita pibil de la péninsule du Yucatán. Le premier est un ragoût de chèvre ou de mouton (des fois de bœuf ou de porc) épicé et enrichi de parfums flatteurs par des produits de la région (laurier, thym, ail, cannelle, cumin, clous de girofle, baies noires et piment séché guajillo). Traditionnellement, on cuit la viande protégée par plusieurs couches de feuilles d’agave dans un trou rempli de braises chaudes, puis recouvert de terre. Sinon, vous pouvez utiliser une simple cocotte pour la cuisson.

Appréciez aussi le ravissement de vos papilles lorsque vous goûterez la cochinita pibil. C’est un plat à base de cochon de lait rôti à la Mexicaine. Avant la cuisson, la viande est tout d’abord marinée dans une préparation à base de jus d’agrumes, d’ail, de graines de coriandre, d’origan, de cumin et d’un aromate original des régions d’Amérique tropicale, le rocou. Ensuite, la viande est emballée dans des feuilles de bananier, puis cuit lentement sur des braises, dans un trou creusé à même la terre. C’est la technique du « pib », héritée de la civilisation maya. Mais ça marche aussi au four traditionnel !

Boire du mezcal, un spiritueux mexicain produit traditionnellement à base de l’agave

Beaucoup sont les boissons spiritueuses qui font la fierté du Mexique comme la tequila, la margarita, la paloma, la sangrita et le bacanora. Cependant, il y a le fameux mezcal à goûter absolument. C’est un alcool fort et parfumé produit dans la région d’Oaxaca et très consommé dans le pays. Il est fabriqué à partir de la distillation du « maguey espadin », une variété différente d’agaves par rapport à la tequila faite exclusivement d’agave bleu. Si à l’époque ancienne l’eau de vie d’agave était plutôt cultivée à des fins médicinales et religieuses, aujourd’hui la fabrication du mezcal est entièrement artisanale.

Si vous avez l’occasion de visiter Oaxaca et ses environs, n’oubliez pas de visiter ses nombreux bars et restaurants ainsi que ses distilleries pour pouvoir découvrir le processus de fabrication et goûter les différentes variétés de mezcal. Il y a par exemple le comiteco, le bacanora, le sotol, la raicilla, la barranca, ou encore la tuxca. Vous aimerez sûrement les goûts au chocolat, au coco et à la noix !