Merveille du monde : La Grande Muraille de Chine

painting-220060_1280

La Grande Muraille de Chine – la plus longue structure construite par l’homme – est considérée comme l’une des plus grandes merveilles du monde et est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Un mur contre les invasions

La muraille de Chine est plus qu’un seul mur. La Grande Muraille se compose de systèmes de murs d’est en ouest, construits à différentes époques par différents empereurs sur une période de 2 000 ans. Initialement construite pour éloigner les envahisseurs nomades comme les Mongols, la Grande Muraille est souvent considérée comme une barrière figurative, séparant la culture et le peuple chinois du reste du monde.

Ce qui fait la grandeur de la muraille

S’étendant sur 9000 km, la Grande Muraille est un mélange de matériaux, faits de bois ou de pierre dans certains endroits, de brique et de terre compactée dans d’autres. Souvent comparé à un dragon ou un serpent qui s’enroule autour des montagnes, des déserts, des parcs et des plateaux. Le mur a une épaisseur de 4,5 à 9 mètres et une hauteur allant jusqu’à 8 mètres : assez imposant d’un point de vue physique et psychologique pour garder les gens à l’intérieur et les envahisseurs à l’extérieur.

Les sections les mieux conservées

Aujourd’hui, la plupart des voyageurs se dirigent au nord de Pékin vers Badaling pour admirer la Grande Muraille de Chine, où certaines des sections les mieux conservées ont été construites dans les années 1500 pendant la dynastie Ming. Cette section de mur a été reconstruite à la fin des années 1950 et attire chaque jour des milliers d’habitants et de visiteurs du monde entier. Les marcheurs les plus célèbres de cette section ont peut-être été le président américain Richard Nixon et le vice-premier ministre chinois Li Xiannian en 1972, lors du voyage historique de Nixon en Chine.

Une alternative est de visiter la Grande Muraille de Juyonguan, à une trentaine de kilomètres au nord de Pékin. Guan signifie col de montagne, et le mur passe ici à travers la vallée du Guangou, qui s’étend sur 11 milles, avant de grimper dans les montagnes. Cette section a été reliée au reste de la muraille du IVe au VIe siècle et restaurée aux XXe et XXIe siècles. La plate-forme en marbre blanc de la dynastie Ming se trouve au milieu du col, sculpté avec des dieux et des sutras sacrés. De là, vous pouvez monter les escaliers raides jusqu’au sommet du mur pour profiter d’une vue magnifique. Il y a aussi une section du mur adaptée aux fauteuils roulants.