Partir à la découverte du mont Hallelujah et de la planète Pandora à Wulingyuan

chine

Si certains paysages du film Avatar peuvent parfois sembler familiers pour de nombreux passionnés de voyage, c’est bien sûr parce que le réalisateur James Cameron a su bien s’inspirer de la réalité. Ces forêts de pierres suspendues existent vraiment. C’est en Chine, plus précisément dans le parc de Wulingyuan que se dressent ces formations rocheuses rendues célèbres par ce long-métrage de science-fiction. Et si les cinéphiles aiment aussi l’aventure, ils sauront apprécier les décors naturels mystérieux de ce site touristique.

Paysages karstiques et terres d’aventure

Certains l’appellent le parc de Zhangjiajie, d’autres celui de Wulingyuan, mais les aventuriers découvriront assez tôt que ces deux noms désignent le même site. C’est tout simplement parce que les touristes ont pris comme repère la ville de Zhangjiajie au nord-ouest de la province de Hunan alors que le parc se trouve à quelques minutes de là dans le village de Wulingyuan. Dans le cadre de votre séjour en chine le trajet peut se faire en bus, mais les routards peuvent aussi opter pour détour à pied s’ils ont le temps.

Déjà à l’entrée les visiteurs remarqueront que les autorités ont vraiment pris la peine de prendre soin de ce grand parc. Pour plus de praticité, des navettes sont disponibles si on veut rapidement rejoindre les lieux d’intérêts les plus réputés de la réserve. En passant par les sites de Suoxi yu, de Yangjiajie et de Tianzi shan, les voyageurs constateront les raisons qui ont poussé l’UNESCO à intégrer ce parc dans la liste du patrimoine mondial. La faune et la flore demeurent authentiques malgré les nouvelles infrastructures et les aménagements (escaliers, téléphériques ou autres).

Le plus intéressant sera toujours la vue de ces quelques centaines d’immenses colonnes de karsts et de falaises qui ont inspiré le grand James Cameron. En se rapprochant de quelques une de ces formations rocheuses, les visiteurs découvriront ces grottes qui semblent s’ouvrir à un lieu hors du temps. L’ambiance est intensifiée par la brume qui, à certaines hauteurs, empêche la vue sur d’autres zones du parc. Le célèbre sommet de Huangshizhai aura quand même réussi à dominer le domaine et à être visible depuis n’importe quel endroit de la réserve.

Le paysage est complété par des rivières et des cascades qui méritent bien quelques clichés. En chemin, les aventuriers auront aussi le temps de s’arrêter pour admirer les villages des Bais, des Tujias et des Miaos, les ethnies qui peuplent la région. Ces maisons sur pilotis sont construites directement sur la montagne comme si les occupants voulaient attirer l’attention des éventuels visiteurs. Les vacanciers pourront passer la nuit chez l’habitant et s’offrir un moment de découverte culturelle.

Les activités à prévoir

Si la vue globale du parc permet déjà d’affirmer que les paysages de la planète Pandora ont été créés à parti de ceux de ce domaine, la visite sera encore plus intéressante pour ceux qui prévoient d’effectuer un circuit approfondi. Les passionnés d’aventures commenceront par l’exploration du site naturel de Yuanjiajie.

La randonnée pédestre les emmènera sur la terrasse ensorcelante, une plateforme touristique d’où l’on peut contempler les gigantesques formations rocheuses, les forêts de bambous et les chutes d’eau de la zone. Les voyageurs pourront aussi observer le premier pont du monde, une passerelle naturelle qui semble relier deux grandes montagnes. Les plus courageux tenteront un passage. Mais on peut reprendre le parcours vers le jardin postérieur où la vue est également excellente.

Les passionnés d’escalade préféreront débuter l’ascension du mont Tianzi en accédant aux circuits difficiles ou sillonner la grotte de Huanglong eux-mêmes. Ceux qui ont prévu de s’adonner au rafting peuvent emprunter la voie des rivières et découvrir le parc depuis les eaux. Les détours sont plus simples et sont même recommandés aux plus jeunes.