Nepatrek
Voyages

Que faut-il prendre en compte pour un trek bien organisé ?


Parmi toutes les activités des touristes français et européens, le trek au Népal est l’une des plus à la tendance. Néanmoins, un trek mal organise pourrait entraîner des accidents durant les parcours en montagne, entre autres une cheville tordue, une chute ou encore des situations lourdes de conséquences. C’est la raison pour laquelle il faut bien organiser son trek pour mieux prévenir ce genre d’accident durant le trajet. 

Faire confiance à une agence :

Engager une agence pour organiser son trekking est certes s’offrir un grand luxe. Mais il en vaut la peine, car c’est pour la moindre somme de 100 à 200 euros par jours à deux en autonomie. Un prix qui diminue  si vous veniez à plusieurs. De plus les choix de menus, de rythme, de circuits du nombre des membres du groupe et de l’auberge sont entièrement à votre disposition. Si vous optez pour le trekking en haute montagne, soyez assuré que le guide soit familier avec ce genre d’activité. En bref, faire un trek au Népal à partir d’une agence assure plus de sécurité. Cliquez ici, pour chercher une agence de trek.


Pourquoi pas un trek sans guide ?

Il est tout à fait possible de choisir de faire un trek sans guide ni porter. Vous pouvez suivre les circuits souvent fréquentés. L’un des bénéfices d’organiser son trek sans une agence est que vous pouvez trouver des hébergements comme à l’Everest ou à la tour des Annapurnas ou encore à Langtang assez facilement. Par contre, pour passer un meilleur moment, il veut mieux ne pas porter des affaires trop lourdes, car cela pourrait vous fatiguer assez vite.

Partir sans un guide reste une option pratique, car tous les népalais connaissent les circuits, ainsi les itinéraires sont donc faciles à explorer. Par contre, durant les hautes saisons, il est un peu difficile de trouver une auberge surtout la nuit. Il est alors important de vous ayez votre transport personnel et votre permis pour bien arriver à votre destination puis revenir.

Toutes fois, pour faire un trek parfait à pied et/ ou en petit groupe, il est recommandé d’y aller avec un porteur. Ce dernier, à part vous décharger de vos sacs lourds, peut aussi être à votre service pour combler tous vos besoins. Par contre, un guide ne travaille pas gratuitement, mais c’est bien moins cher que ceux proposer par une agence. Comment procéder ? Il faut discuter de leur revenu avant le départ, le montant dépend de la longueur des trajets, la durée de l’engagement. Un pourboire ne lui serait pas de refus si son service vous satisfait. Il faut s’assurer aussi que le guide que vous allez engager dispose d’une assurance, cela préviendrait que vous avez à payer en cas d’accident.


Vous pourriez également aimer...